Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/07/2021

I'm NOT the only one

10/02/2021

Fraudes électorales massives aux États-Unis : un résumé (ou pas - il est décidément interdit d'en parler...)

20/12/2020

Le PCC veut dominer le monde

Vidéo censurée par Youtube et impossible à intégrer depuis son autre hébergeur, dont je vous donne donc seulement le lien : cliquez ici.

06/12/2020

Fraudes électorales massives aux États-Unis

24/06/2020

Plain and simple

06/06/2020

Black Lives don't Matter to Liberals (or just as a tool)

24/02/2016

Utah

30/09/2014

« Victoire commune »

Exxon-Rosneft.jpg

 

La société pétrolière publique russe Rosneft a annoncé samedi avoir découvert du pétrole en Arctique lors de recherches menées dans le cadre d'un projet conjoint avec le géant pétrolier américain ExxonMobil.

L'annonce de cette découverte intervient alors que les États-Unis ont imposé en juillet des sanctions à Rosneft, la plus importante compagnie pétrolière russe, et à son patron Igor Setchine pour punir Moscou pour son rôle supposé dans le conflit en Ukraine. « Du pétrole a été découvert » dans le puits « University-1 », situé en mer de Kara, au large de la côte du nord de la Sibérie, a précisé Rosneft dans un communiqué.

Le patron de Rosneft, Igor Setchine, un proche du président russe Vladimir Poutine, a qualifié cette découverte de « victoire commune » et a remercié ses amis et partenaires, dont ExxonMobil, lors d'une cérémonie où a été annoncée la découverte, précise le communiqué de Rosneft. Le champ pétrolifère sera baptisé « Victoire » a ajouté M. Setchine.

Source

(Je remercie Courrier UWF pour le tuyau - un pipeline en travers de la tronche de Soral :-) )

20/09/2014

Zero Hedge, la référence des « dissidents »...

Zero%20Hedge.jpg

 

Sur l'excellent blog Ukraine2014, l'ami @Symmaque lève un coin du voile sur Zero Hedge, ce site « américain » abondamment cité comme une référence par nombre de blogueurs se réclamant, en général, du souverainisme, à la fois anti-américains, anti-européens et pro-russes :

Zero Hedge a été fondé par un certain Daniel Ivandjiiski, oligarque bulgare, et fils d'un « journaliste » qui travaillait très probablement pour les services secrets bulgares sous l'URSS. C'est lui qui poste sous le pseudo de Tyler Durden.

http://wallstreetbear.com/board/view.php?topic=112213&...

http://streetwiseprofessor.com/?p=5728

http://streetwiseprofessor.com/?p=8401

Vous me direz : mais il ne s'agissait « très probablement » que de son père, et l'URSS a disparu...

Oui.

Sauf qu'entre la filiation guébiste de l'actuel pouvoir russe, les analyses de Youri Bezmenov, celles de Vladimir Boukovski sur le faux putsch d'août 1991 et les indications d'Anatoli Golitsyne, une certaine continuité des réseaux de désinformation et d'influence russes est, sinon une certitude, du moins une hypothèse, « très probable » elle aussi...

16/09/2014

Effondrement ?

La%20Maison%20Dieu.jpg

 

Je reproduis ici l'essentiel d'un commentaire que j'avais récemment destiné à l'ami @Eisbär sur Fortune, complété par un autre à l'intention de @polomnic. L'ensemble résume ma position actuelle sur la question, archi-débattue dans les milieux, plus ou moins sérieux, qui espèrent un effondrement des économies occidentales. Celui-ci devant permettre, selon certains, une sortie du consumérisme et de la modernité, destructrice de tout un tas de choses auxquelles tiennent les fossiles comme nous (identités, valeurs morales, qualité culturelle et civilisationnelle, etc.).

L'intention est bonne, même si elle vire parfois à la croyance religieuse, mais outre le fait d'idéaliser voire de fantasmer les alternatives, probablement cette vision catastrophiste prend-elle le problème à l'envers. On ne démolit pas une maison en se contentant d'enlever la toiture. Les fondations de la modernité et du consumérisme sont en nous, pas dans un système extérieur. Nous en sommes tous responsables et tous coupables, nous sommes les briques de l'édifice et la démolition ne peut se faire qu'en nous. La véritable révolution, c'est nécessairement celle-là, d'abord et toujours.

Lire la suite