Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/01/2021

La fausse mort de l'URSS

20/12/2020

Le PCC veut dominer le monde

Vidéo censurée par Youtube et impossible à intégrer depuis son autre hébergeur, dont je vous donne donc seulement le lien : cliquez ici.

06/12/2020

Fraudes électorales massives aux États-Unis

06/07/2020

Désobéissance civique

31/01/2020

L'arnaque climatique en 10 minutes

05/10/2019

Le communisme reste la plus grande menace de notre temps

 

 

Youri Bezmenov décrivait les tactiques de subversion de l'URSS, devenues celles de la Fédération de Russie dirigée par une majorité de gens issus des services secrets soviétiques.

De fait, consciemment ou inconsciemment, l'idéologie communiste n'a jamais été aussi répandue dans le monde. Elle a envahi les mentalités occidentales, notamment sous le masque écologiste (les écolo-pastèques, vertes à l'extérieur et rouges à l'intérieur, que nous voyons s'agiter aujourd'hui) et sous celui du gauchisme, cet idiot utile évoqué par Bezmenov.

Et pourtant, les médias trouvent le moyen de prétendre que la Chine ne serait plus communiste.

21/10/2014

Au pays du sourire forcé

« Chine : république populaire de la corruption », Canal Plus, magazine Spécial investigation, 06 octobre 2014.

Pas de lien de rechange pour le moment. Juste un résumé ici : https://vimeo.com/107473513 et un extrait là : http://player.canalplus.fr/embed/?param=cplus&vid=114...

 

« Leçon de propagande chinoise en zone interdite », France 5, 14 octobre 2014.

Lien de rechange : https://vimeo.com/105494748

 

(Je remercie l'ami @Erone de m'avoir fait découvrir ces vidéos.)

19/10/2014

IRA : guerre à la drogue

Je propose ici une vidéo du mois de mars 2014, trouvée il y a quelque temps déjà chez Courrier UWF, que je remercie pour cette énième pépite (sous-titres en français, cliquez en bas à droite) :

Une jolie illustration de l'inanité de l'idéologie tolérantiste prônée par nos « intellectuels » parisiens, qui n'ont de cerveau que pour leur permettre de dégoiser à l'infini des fadaises germanopratines lors de dîners mondains et se faire mousser devant des publics médiatico-politiciens triés sur le volet, acquis d'avance à leur cause aussi irresponsable que leur propre cul est protégé (quoique, celui de leurs enfants, c'est moins sûr, mais comme ils sont le plus souvent adeptes des paradis artificiels, il s'en foutent, pour leurs gosses aussi).

La vérité, c'est que, selon une autre théorie, à mon avis plus éprouvée, quand tu es déterminé, que tu braques un flingue chargé sur quelqu'un et que tu lui ordonnes d'arrêter ses saloperies, soit l'autre est très con et tu dois finir par lui faire un ou deux trous bien sensibles dans le gras pour que le message lui arrive au bulbe, soit encore il est trop con et tu ne peux que le buter après quelques avertissements malgré tout restés vains - ce qui, au passage, servira de bristol à ses collègues -, soit enfin il a un cerveau et il ne peut qu'obtempérer.

Il y a ce qui marche et ce qui ne marche pas et, à un moment, il faut arrêter la parlote, les Irlandais de l'IRA l'ont compris, comme ce bon vieux Walt Kowalski (Clint Eastwood) dans Gran Torino, à l'occasion d'une scène qui évoque un autre problème social majeur de notre temps, le vivre-ensemble, tout aussi bisounoursisé par nos bavards macrocéphales et sniffeurs de la Rive Gauche :

17/10/2014

Poutine et son public de « dissidents »

C'était le 10 décembre 2010 à Saint Pétersbourg, lors d'un concert de charité au profit des enfants malades (snif), devant un parterre international de vedettes de la télé et du cinéma. Outre le léger hiatus culturel, amusant de jouer à reconnaître les célébrités présentes dans l'assistance...

15/10/2014

Signes de faiblesse

 

Vous trouverez deux articles récents (en anglais) de Volodymyr Yermolenko en cliquant ici.