Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/07/2014

« Terroristes », c'est bien le mot (suite)

Les séparatistes pro-russes - euphémisme cher à tous les poutinophiles - du Donbass n'hésitent pas à bombarder l'armée ukrainienne depuis les églises des localités qu'ils contrôlent. Ici, il y a quelques jours, depuis un cimetière à Sloviansk (vidéo prise par ces purs héros porteurs du ruban de Saint Georges).

L'objectif ? Attirer des représailles sur les édifices religieux, permettant ainsi d'accuser les militaires de s'en prendre non seulement à des civils innocents, mais encore à la religion et aux prêtres.

Voilà les méthodes de ces salopards, que soutiennent en France le FN et la « dissidence » autoproclamée.

Source

Commentaires

Ils osent porter le ruban de St Georges, cela nous dégoûte. Cette haute décoration était porté sous les tsars par d'authentiques héros...

Évidemment, certains ne retiendront que le passage en vigueur chez les mini-Poutine: "l'armée ukrainienne bombarde sans discernement des zones civiles..."

Écrit par : tarkan | 07/07/2014

La première fois que je me suis intéressé à cette crise en Ukraine, c'est en suivant les événements via les médias traditionnels. A la base, je n'étais pas vraiment attiré par ce qui s'y passé. Je croyais bêtement ce que les médias disaient, qu'on avait à faire à une révolte d'Ukrainiens bourgeois favorables à l'UE. Lorsque les premiers médias ont commencé à évoquer la présence "d'ultra nationalistes" au sein des manifestants, j'ai commencé à m'intéresser de plus près à cette révolution. J'ai découvert que ces manifestants luttaient avant toute chose contre un régime d'occupation oligarchique et profondément anti national. J'étais rassuré de voir un peuple se lever pour leur cause, alors même qu'en France nous ne cessons de pleurer mais que rien ne se passe, et que peut-être rien ne se passera jamais d'ailleurs.
J'étais rassuré de voir ces milliers de nationalistes prendre la tête des événements, leurs idées me plaisaient, leur puissance et leur implication m'impressionnait. Puis est arrivé sa plus grosse erreur. Ianoucovitch a fait tirer sur le peuple, et le peuple a pris les armes, a tué des policiers et a fini par mettre en fuite le président. Malheureusement, ce sont des marionnettes qui ont prit l'intérim, avec la présence de Svoboda, qui en coopérant avec les partis de l'étranger, s'est totalement décrédibilisé aux yeux des Ukrainiens et des nationaux européens. Les Ukrainiens avaient triomphés, mais à l'Est, une nouvelle insurrection se préparait.
Rapidement après la fuite de Ianoucovitch, les pro-russes, ceux qui sont favorable à un rapprochement d'avec la Russie ce sont soulevés en effectuant des manifestations. La Russie et son président dictateur en a profité pour envahir la Crimée, puis a mis un place un pseudo référendum sous la menace des armes. Après cette mascarade de référendum donnant l'indépendance de la Crimée, la Russie a envoyé ses meilleurs soldats s'emparer des bâtiments publics Ukrainiens des villes de l'Est de l'Ukraine, telles Slaviansk, Donetsk ou Lugansk. Presque aussitôt, des milliers de volontaires venues de Russie principalement ont accouru pour prendre les armes et continuer la guerre contre "la junte fasciste de Kiev", comme ils l'appelle. L'armée Ukrainienne, totalement dysfonctionnelle, composée de pro-russes, n'a pas réagis, certains ont rejoint les mercenaires/volontaires. Quand l'armée a voulu réagir, il était déjà trop tard. Les mercenaires avaient réussi à soulever la population en leur faisant croire que les Ukrainiens voulaient les exterminer. L'armée s'est trouvée confrontée à un mur de civils, et elle due se replier pour se réorganiser. Pendant ce temps, les mercenaires laissaient leur place aux volontaires locaux et internationaux, et la Russie envoyait en masse des armes et des vivres.
Mais les criminels étrangers profitant de leur position, imposèrent un régime de terreur, tuèrent, torturèrent, violèrent et pillèrent les locaux, s'aliénant du même coup l'antipathie d'une grande partie de la population locale. Entre temps, l'armée s'était réorganisée, et avait commencé la reconquête, ville par ville, village par village, rue par rue. Voilà où nous en sommes aujourd'hui. L'armée Ukrainienne combat des criminels qui se terrent dans les maisons, l'armée rechigne a attaqué pour limiter le nombre de victimes civils. Mais tout est une question de temps, car Poutine lâche de plus en plus les terroristes, et la frontières repassera bientôt aux mains de l'Ukraine.

Ce qui ma choqué, et qui me choque encore, c'est l'accointance entre les milieux patriotes français et la racaille communistes et "dissidente" (alias Egalité et Réconciliation ou l'UPR ).
J'ai parlé plusieurs fois avec des patriotes soutenant les terroristes, et tous sont persuadés qu'ils sont des résistants nationalistes. Ils ne savent même pas que la plupart sont des criminels de droit communs, des communistes, des météques ou des intégristes religieux orthodoxes. L'abondance d'images montrant des séparatistes avec des drapeaux communistes, des drapeaux "antifa", des foules criaient "fascistes" "nazis" comme nous sommes nous même insultés, me laisse penser que le mouvement nationaliste français est en très mauvaise forme, très, trop même, influencé par les sites de la "dissidence" qui s'empare des esprits patriotes comme les médias du système s'emparent des esprits français, c'est à dire très facilement. Que pouvons nous faire face à cette dégoutante propagande qui mélange nationalisme-communisme-multiculturalisme-radicalité-contrôle des esprits ?
J'ai bien peur que nous ne pouvions rien faire, si ce n'est attendre que les nationalistes Ukrainiens prouvent à tous les européens qu'ils n'ont pas envie de génocider les Russes, et qu'ils ne soutiennent pas l'UE, l'OTAN ou les USA.

Pour info, j'ai vu un "nationaliste français" poster une photo de lui devant la statut de Lénine à Rostov-sur-le-Don en Russie, et il était moqué par les types de l'Union Populaire Républicaine. Comment peut on se définir nationaliste, et poser devant des criminels communistes ou s'engager dans une armée remplie de criminels/communistes/fanatiques orthodoxes ?

Écrit par : Halteàladésinformation | 08/07/2014

Il faudrait offrir aux prétendus nationalistes français béats d'admiration devant la nouvelle mode rouge-brune (nostalgiques du Pacte Molotov-Ribbentrop?) "Le livre noir du communisme", ouvrage de référence s'il en est.

Écrit par : Thomas R | 08/07/2014

"J'ai confirmation d'une horrible nouvelle, que martèle Tymchuk depuis plusieurs jours. Une de nos amies qui est restée à Lugansk a vu de ses yeux, je dis bien de ses propres yeux, que des rebelles mettaient des drapeaux ukrainiens sur leurs chars, pour tirer à l'aveuglette sur des bâtiments en plein centre ville, et accuser par la suite l'armée ukrainienne. Évidemment, les télés russes sont promptes à filmer ce genre de chose.

C'est horrible et dégueulasse. J'appelle çà un crime de guerre. Je n'osais y croire, pensant que c'était un peu trop gros, mais non, c'est bien vrai. Je suis sérieux et choqué, notre amie a vu de ses yeux ces terroristes tirer sur les immeubles..."

Tarkan, ici :

http://ukraine2014.canalblog.com/archives/2014/07/08/30215943.html#c62257300

Écrit par : Boreas | 09/07/2014

Boreas, cela s'est passé sur Sovetskaya; en plein centre ville, sur l'une des plus grosses artère de la ville...

Ceux qui n'ont pu fuir se sentent pris au piège. Parmi les nombreuses rumeurs qui courent, ceux qui opteraient pour la Russie comme exil et donc pour le statut de réfugié auraient l'interdiction de celle-ci de revenir en Ukraine lorsque la situation s'y prêtera.

Impossible de savoir le vrai du faux.

Écrit par : tarkan | 09/07/2014

Tarkan ne va pas tarder à se faire taxer de "agent de l'OTAN" par les pro-russes de chez l'ami Hoplite.
Attendons les prochains commentaires...

Écrit par : carine | 09/07/2014

Les imbéciles ont déjà pointé le museau...

Particulièrement, ce crétin de @Mistersmith, qui n'a jamais rien (d'intéressant - pléonasme) à dire et qui n'a que le mot "troll" à la bouche. Il me fait penser à ceci :

"Agent Smith: Why, Mr. Anderson? Why, why? Why do you do it? Why? Why get up? Do you believe you're fighting for something, for more than your survival? Can you tell me what it is, do you even know? Is it freedom or truth, perhaps peace - could it be for love? Illusions, Mr. Anderson, vagaries of perception. Temporary constructs of a feeble human intellect trying desperately to justify an existence that is without meaning or purpose! And all of them as artificial as the Matrix itself. Although, only a human mind could invent something as insipid as love. You must be able to see it, Mr. Anderson, you must know it by now! You can't win, it's pointless to keep fighting! Why, Mr. Anderson, why?! why do you persist?!

Neo: Because I choose to."

http://en.wikipedia.org/wiki/Agent_Smith

Écrit par : Boreas | 09/07/2014

Je ne connais pas grand chose, et notamment rien aux subtilités des niches politiques sur Internet. Mais s'il y a une chose que je connais à fond, contrairement aux Français et aux Occidentaux en général, c'est la Russie, et il y a d'excellentes raisons pour ça. Entre autres: j'y ai grandi, puis je suis revenu y travailler comme professeur de civilisation française.

Or, c'est avec une espèce de sidération que j'assiste, quand il s'agit de la Russie, à l'agitation des gens ordinairement classés à l'extrême-droite par les médias (sans personnellement préjuger de leurs intentions véritables, sur lesquelles je ne me prononce pas du tout). Je ne sais pas s'ils ont toute leur tête; leurs homologues russes s'en prennent plein la figure, et le gouvernement exerce à leur endroit une politique assez expéditive de "tolérance zéro".

J'imagine qu'ils prennent leurs désirs pour des réalités, même si justement cette dure réalité inflige à leurs rêveries les plus constants démentis knoutologiques. Je ne sais pas pourquoi les Français ont toujours besoin de rêver qu'un beau prince étranger monté sur quelque blanc destrier viendra les sauver... d'eux-mêmes! C'est curieux, et ça ne contribue pas médiocrement à donner d'eux à l'étranger, justement, une réputation (que je trouve sévère, voire injuste) de "collabos" et de "peuple femelle"...

Écrit par : Viator | 10/07/2014

Viator;

Moi aussi je vis à Moscou la plupart du temps depuis de longues années. Vous avez raison, c'est bien la loi du knout pour ce que l'on appelle ici les agents de l'étrangers, et autres excités du bulbe un peu trop à droite. Seul Jirinovsky subsiste encore, ayant réinventé le titre peu envié de "bouffon du roi". Mais là où c'est dangereux, c'est qu'un excité comme Jirinovsky était moqué de tous auparavant, là, il est écouté...

Écrit par : tarkan | 10/07/2014

Viator

Merci pour ce témoignage.

Sans doute les réponses sont-elles dans les questions : méconnaissance, frustrations, impuissance, onirisme, transfert...

Écrit par : Boreas | 10/07/2014

Bon voilà on avance, je suis un fonctionnaire de l'avenue de Saxe dont "les faux frais sont payés par Kolomoisky"

Sinon, 0 argument... C'est toujours comme ça? Finalement, l'autre blog est d'un intérêt limité...

Écrit par : tarkan | 10/07/2014

Toujours comme ça, non.

Là, vous êtes tombé sur l'idiot de service...

Mais le taulier est lucide. C'est un ami personnel et même s'il est trop tolérant à mon goût envers certains de ses visiteurs, c'est son choix et je le respecte.

Écrit par : Boreas | 10/07/2014

Non mais là Tarkan c'est comme mettre un trans en face d'un miroir et lui demander ce qu'il voit vraiment. C'est prendre le risque qu'il se jette par la fenêtre. Et même si vous n'avez pas suivi le psychodrame depuis le début où tout a été fait sans succès pour le faire redescendre, un peu de tact bordel !

Dans son monde l'ukrainien n'existe pas. Il ne peut pas exister. Imaginez votre témoignage...
Bien trop compliqué et adieu le statut de géopoliticien. Sachant que n'osant surement pas exiger autre chose qu'un générique fabriqué en Israel à son psychiatre il est littéralement en roue libre.

Maintenant pour certains ne croyez pas que cela ne nous intéresse pas. Reste plus de 4 mois de discussions de sourds avec un Antonin Artaud en phase terminale à gérer au milieu.

Boréas fait du bon boulot. On aurait pu rêver d'y voir tout ceux qui concentre à raison toute leur attention sur les agissements US, qui sont réels dans cette affaire, venir apporter de l'eau au moulin et tempérer ceux qui se concentrent sur les vues russes. Dans une partie à trois la situation est complexe et personne n'a a oublié ce qui nous concerne nous ici.
Au final rien de tout ça. Obsédé par notre impuissance sur d'autres sujets, le besoin de créer des clans pour en découdre et vider son stress a pris le dessus.

Le ras-le-bol pour certains je crois qu'il est là.

Écrit par : Cotuatos | 10/07/2014

Un media russe consacré en bonne partie aux événements en Ukraine et contredit la propagande et la désinformation poutinienne, c'est rare mais ça existe.
http://www.interpretermag.com/

Un bémol cependant concernant l'éditeur de ce media :
http://en.wikipedia.org/wiki/Institute_of_Modern_Russia
Pas vraiment de notre bord politique, c'est sûr mais "faute de grive ..." .
Quelques signatures anglo-saxonnes aussi mais qui font généralement appel à des témoignages de personnalités russes.

A lire :
les futures conséquences internationales résultant de l'annexion de la Crimée
http://www.interpretermag.com/imo-and-icao-actions-impose-real-costs-on-moscow-for-crimean-anschluss/

Les louvoiements géopolitique du président biélorussien
http://www.interpretermag.com/lukashenka-more-afraid-of-russia-than-of-the-west-belarusian-sociologist-says/

A retrouver, (j'ai perdu le titre de l'article, mais c'était peut-être sur un autre site sur lequel j'ai transité de liens en liens ...) :
La campagne de haine lancée par les supporters russes de la "novorossoya" contre Strelkov après sa fuite - oups, non, sa "retraite stratégique" - hors de Slaviansk, comme l'apparition d'un faux vrai passeport israélien à son nom, dans certains medias officiels.

Écrit par : Lothaire | 10/07/2014

Je connais ce média, mais je n'ai pas voulu le mettre dans mes liens, justement à cause de son origine peu sympathique.

Cela dit, il est vrai qu'il est souvent intéressant.

Écrit par : Boreas | 10/07/2014

Loukachenko se caractérise depuis le début de la crise par une attitude très ambivalente!!!

Écrit par : tarkan | 10/07/2014

Merci pour vos réactions très sympathiques. Pour répondre sur la France, ce qui m'inquiète le plus, c'est l'impression que les Français en général ont renoncé à eux-mêmes et ne vivent plus qu'au travers d'un système bizarre de procurations qui les pousse à s'identifier à des gens qui ne leur ressemblent en rien.

@Tarkan: Oui, c'est tout à fait exact, mais vous savez comme moi que Zhirinovskiy est considéré par tout le monde comme "kontroliruemaya oppozitsya". La vraie droite dure, d'ailleurs, le hait pour cette raison même et ne l'appelle jamais Zhirinovskiy, mais "camarade Volfovich-Eidelstein".

L'Interpreter est le journal de l'oligarque Mikhail Khodorkovskiy. Il est à peu près aussi objectif que la propagande du camp adverse.

Quant à Lukachenko, sa situation géopolitique est très précaire; il est entre deux feux, d'où sa position "classiquement" ambiguë du point de vue diplomatique. J'en discutais justement il y a deux heures avec le blogger qui m'avait recommandé VLR. Luka ne peut pas sortir du pacte de "coopération" avec VP sans tout risquer.

Écrit par : Viator | 11/07/2014

C'est clair, Luka est mal barré. La Russie a canibalisé l'économie de son pays en contrôlant tout, et il a remis une partie de sa défense dans les mains de l'armée russe (la base de Baranovitchi). Seulement, ce n'est jamais suffisant et il s'en rend compte! Les russes considère le Bélarus comme une colonie, ni plus ni moins, en atteste les documents d'immigration... Il est fort probable que le Bélarus soit le prochain territoire annexé lorsque la question de l'héritage se posera.

Il n'y avait qu'à voir sa tête lors de la signature du l'union douanière, on aurait dit qu'il avait enterré son poisson rouge, il ne faisait pas le fier, quel enthousiasme! Cette Union a avant tout été imaginé par les Bielos et les kazakhs pour calmer les ardeurs impérialistes...

C'est vrai que Jirinovski a changé de nom pour faire plus slave que slave, son nom d'origine faisant un poil trop... Juif... Un vrai bouffon!

Lui et Douguine font une paire bien fétide. D'ailleurs ce dernier a fait l'objet d'une pétition pour le dégager de Lomonossov. Chose qui est arrivé car l'équivalent du recteur a fini par le foutre dehors! Mais un coup de fil a suffi pour le réintégrer...

Écrit par : tarkan | 11/07/2014

Les commentaires sont fermés.