Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/09/2014

Serment des volontaires du Bataillon Azov

Serment à l'Ukraine des nouvelles recrues du bataillon :

« Ukraine, Sainte mère des héros, viens rencontrer mon cœur, dévale vers moi du Caucase avec un orage, avec le roulement des torrents des Carpates, avec les tumultes des batailles du valeureux guerrier Khmel, avec les triomphes et le son des armes de la révolution, avec les sonneries joyeuses des cloches de la Cathédrale Sainte Sophie. Laisse-moi revivre à travers toi, que ta gloire m’illumine, parce que tu es tout pour moi, tu es toute mon allégresse, tout mon bonheur. Fais-moi entendre les cliquetis des chaînes, les crissements des gibets dans les matins brumeux ; envoie-moi les cris de ceux que l’on torture dans leurs cellules, des prisonniers et des exilés, pour que ma foi reste aussi dure que le granit, pour que grandissent ma ferveur, ma force, pour que je me jette dans les combats comme nos héros l’ont fait pour toi, Sainte Ukraine, pour ta gloire, pour tes idées sacrées ; pour se venger de la honte de l’esclavage, de l’honneur bafoué, des rires des bourreaux, du sang innocent de tes enfants, de la mort sublime des héros de la nation ukrainienne, et des milliers d’autres qui nous sont inconnus, et dont les os ont été dispersés ou discrètement enterrés. Brûle d’un feu vivifiant les faiblesses de mon cœur. Que je ne connaisse ni peur, ni hésitation ! Aguerris mon esprit, renforce ma volonté, habite mon cœur ! Dans les prisons et les temps difficiles de ma vie clandestine, fais-moi croître vers des rangs plus purs. Que dans ces rangs, je rencontre une mort douce, douce dans la souffrance, car dédiée à toi ! Je me dissoudrai en toi, et en toi, je vivrai éternellement, Ukraine impérissable, souveraine et unie ! »

Ce texte aurait été écrit sur un mur de prison, en lettres de sang, par Osyp Mashchak, chef régional de l’OUN.

(Traduction par Grégoire)

Source

22:30 Écrit par Boreas dans Crise, Géopolitique, Histoire, Identité, Psychologie | Lien permanent | Commentaires (9) | | |  Facebook | |  Imprimer |

Commentaires

Boreas, tu vas encore être repris par Bleitrach! ;)

Écrit par : tarkan | 10/09/2014

Beaucoup d'ennemis, beaucoup d'honneur ! ;-)

Écrit par : Boreas | 10/09/2014

Impressionnant. Et le public ne leur jette pas des tomates pourries...

Écrit par : Thomas R | 10/09/2014

On fait réfléchir quand même.
Merci à toi Tarkan pour tes interventions sur mon blog !

Écrit par : carine | 11/09/2014

y a pas de quoi, j'ai vu de la lumière, suis rentré... ;)

Écrit par : tarkan | 11/09/2014

Et tu as très bien fait !
Même chose pour Boréas, même merci !

Écrit par : carine | 12/09/2014

En attendant, ils vont manger des ogm vos copains ukrainiens : http://www.mondialisation.ca/au-nom-de-monsanto-des-cultures-ogm-pour-lukraine-grenier-de-leurope/5398527

Écrit par : Mith | 11/09/2014

Alalala, encore un expert de consulting en consulting qui n'a jamais été en Ukraine, mais qui sait mieux que personne ce qu'il s'y passe, surtout en coulisse. Ben oui, il a lu un article sur internet.

C'te fléau des temps modernes, ces experts en pantoufles avec la souris flingueuse.

Je vois pas l'agriculteur de Ternopil acheter ses semences chez Monsanto. Pour la simple et bonne raison qu'il n'ont besoin de rien là bas. Les terres noires, grenier à grain de la Russie et du monde. Les chinois y louent des hectares et des hectares de terres pour leurs propres besoins.

Cette terre est huileuse. Vous pissez dessus il en sort un plant de tomates. Pas besoin d'engrais, de rien, les rendements sont déjà conséquents, alors les ravages des nuisibles sont passés par pertes et profits.

1er exportateur mondial d'orge et 8ème pour le blé. Ceci dit, il est vrai que les rendements étaient bien plus élevés sous l'URSS.

Écrit par : tarkan | 11/09/2014

Non, ils ne "vont" pas. Pas forcément. Vous n'en savez rien, en tout cas.

Ce lobbying est classique, mais votre article (d'ailleurs repris par un site de débiles - votre choix) ne dit pas que les OGM en Ukraine, c'est fait.

Quoi qu'il en soit, ce n'est pas parce que ce lobbying existe qu'il retire sa légitimité et sa validité à la révolution ukrainienne, ni aux saloperies encore bien pires que la Russie a déjà fait subir à l'Ukraine :

http://euromaidanpress.com/2014/09/11/minister-of-ecology-russian-troops-are-ruining-donbas-environment/

Écrit par : Boreas | 11/09/2014

Les commentaires sont fermés.